Quelques nouvelles

Je profite de cette matinée pluvieuse pour donner quelques nouvelles des jardins. La pépinière d’arbres fruitiers m’a accaparé assez tard dans le printemps. Par conséquent ça décale le planning pour le maraîchage. Je pense que ça va être comme ça tous les ans. J’envisage un démarrage de la boutique fin mai.

De gauche à droite : figuiers, pois mange-tout, chou chinois et pak choi, laitue, blette, pommiers.

Des nouvelles de la pépinière.

Les commandes de pommiers et pruniers sont terminées. 
Pour celles et ceux qui ont réservé, les arbres seront disponibles à la ferme du 1er décembre au 1er mars.
Je vais augmenter la quantité d’espèces et de variété disponibles chaque année. D’abord les classiques : pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers dès l’année prochaines, puis dans 2 ans on complétera avec les kaki, morus, nashis, kiwais, chataigners, figuiers. Évidemment sélectionné pour le climat breton !

Récolte des pommes

C’est le début des pommes au marché à la ferme et au marché de La Richardais. Cette année la récolte n’est pas très abondante. Cependant les bourgeons à fleurs sont nombreux et laissent présager une meilleur récolte pour l’année prochaine.


Le seul arbre vraiment chargé de fruits. Pour le reste c’est peu abondant.

Cette haie fruitière date de l’époque de mon grand-père. Cela me permet d’avoir quelques pommes en attendant que les arbres que j’ai planté soient en production.
Variété disponible en ce moment : Delbard Jubilée aussi connue sous le nom de Delgollune. Une pomme à consommer crue ou cuisinée avec un rapport acide-sucre bien équilibré.

Petite vente anticipée d’arbres fruitiers

La pépinière n’ouvre ses portes que dans 1 ans. Toutefois j’ai produis des scions d’un an en racine nues pour le verger bio.

Par conséquent j’ai quelques surplus en pommier à couteau et à jus (13€) ainsi qu’en en prunier (15€).

Si cela vous intéresse, ou que vous souhaitez avoir des renseignements sur les variétés ou la conduite, n’hésitez pas à me contacter par mail.

Commande à retirer à Beauchêne à partir de décembre sur rendez-vous.

Liste des variétés disponibles

 

 

Raisin de table ‘Palatina’ et ‘Muscat Bleu »

Je mets à l’épreuve plusieurs variétés de vigne pour la production bio et la vente directe de raisin de table. Des dégustations sont proposées en ce moment durant les marchés. Jusqu’ici deux variétés se distinguent par leur goût et le capacité à produire dans un système agroécologique : ‘Palatina’ et ‘Muscat Bleu’.

 

Tomates anciennes

Les tomates anciennes (cœur de bœufs, ananas, brandywine) arrivent petit à petit. Pas si mal pour une plantation mi-juin. L’année prochaine je pourrai les planter fin avril, début mai dans les tunnels pour en avoir beaucoup plus tôt dans la saison.

Fleurs de courgettes.

Les fleurs de courgettes sont disponibles !

Pour l’occasion voici une petite recette issue de l’émission Les carnets de JulieVidéo.

Les fleurs de courgettes femelles sont les plus recherchées mais certaines recettes inclues également les fleurs mâles.

Voici les fleurs en question. Il faut les récolter le jour même car elles ne se conservent pas du tout.

Fleurs de courgettes femelles

 

Certaines fleurs sont fermées, d’autres ouvertes. Souvent on préfère les fleurs fermées. En particulier pour farcir.

Fleurs de courgettes mâles

 

Recette des fleurs de courgettes farcies de la grand-mère de Jean-Claude.

Ingrédients :

  • 18 fleurs de courgettes
  • 300 g de sauté de veau
  • 2 œufs
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 bouquet de persil
  • 120 g de parmesan râpé
  • 1/2 baguette
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 1 verre de lait
  • 75 cl de coulis de tomate maison
  • Roquette
  • Sel

Préparation 

  1. Préchauffer le four à 180°C. Faire tremper le pain dans le lait.
  2. Dans une casserole, chauffer la moitié de l’huile avec la gousse d’ail en chemise écrasée du plat de la main, pendant 2 min. Retirer la gousse, puis ajoutez la viande. Laisser suer de 10 à 15 minutes.
  3. Pendant ce temps, faire cuire les courgettes entières à la vapeur.
  4. Égoutter la viande et conserver le jus de cuisson. Hacher la viande, le persil, le basilic et les courgettes au hachoir ou au couteau. Déposer le mélange dans un saladier et incorporer la mie de pain trempée et pressée, puis les œufs et le parmesan. Saler. La farce doit être bien aérée, il faut veiller à ne pas trop la tasser. Ajouter alors le jus de veau réservé.
  5. Farcisser les fleurs de cour­gettes et les aligner dans un plat allant au four. Arroser avec le reste d’huile d’olive et enfourner pour 15 minutes. Servir avec un coulis de tomate fait maison et quelques feuilles de roquette.

Bon appétit !