Les porte-greffes

Le porte-greffe (PG) est un facteur important du développement de l’arbre. Son influence s’exprime dans les domaines suivant : 

  • adaptation à certains sols (humide, sec, argileux, sableux, calcaire, etc…)
  • Résistance à certains pathogène
  • Sensibilité à la transplantation
  • Forme du systèmes racinaire
  • Ancrage et la résistance aux vents violents
  • Capacité d’absorption des nutriments
  • Vigueur (nombre, longueur et diamètre des rameaux en 1 année)
  • Volume finale de l’arbre à maturité
  • Délais avant la mise à fruit
  • Durée de vie de l’arbre

Pour assurer son rôle le point de greffe (zone de jonction entre le porte-greffe et la variété) doit être au dessus du sol. Sinon la variété risque de s’enraciner et les bénéfices du porte-greffes sont perdus.

Point de greffe sur des cerisiers écussonnés.

Les PG faible vigueur produisent des fruits rapidement et facile à cueillir sans échelles à condition d’assurer des interventions régulières en taille et en arcures et en entretien des palissages. Leur usage en bio est possible sur sol vivant, très riche en matière organique et sans carence. Toutefois ils nécessiteront un suivi rigoureux, surtout au niveau des besoins en eau.

Les PG moyenne vigueurs et semi-nanifiant constituent un compromis intéressant. Leur mise à fruit peut être rapide (4 ans généralement), ils ne nécessitent pas toujours de tuteurs (exceptée en zone très venteuse). Leur vigueur assurent un bon niveau de résilience face aux pathogènes. Ils sont particulièrement adaptés à la production en bio. Un certains niveau de maintenance est tout de même conseillé pour exprimer tout leur potentiel (taille de fructification ou arcures).

Les PG forte vigueur ont des délais avant mise à fruit qui peuvent être très longs (8 ans) mais ils sont très robustes faces aux accidents climatiques, aux sécheresses et aux pathogènes. Ces arbres peuvent produire des quantités énormes de fruits malgré une maintenance assez faible (formation puis élagage une fois par an). On peut les conduire en tige.


Porte-greffes du pommier

M9 : Très faible vigueur qu’on utilise en verger palissé à haute densité avec un bon suivi de fertilisation. Je ne l’utilise pas.

M26 : Faible vigueur que je conseille sur sol vivant. Ancrage racinaire supérieur à M9 mais l’arbre nécessitera un tuteur les premières année. Mise à fruit rapide. Distance de plantation : 3m pour une conduite en axe, 4m pour un gobelet.

Pi80 : Faible vigueur identique au M26. Peu sensible au phytophthora. Ancrage racinaire supérieur à M9 mais l’arbre nécessitera un tuteur les premières année. Mise à fruit rapide. Convient à tout type de sol. Assez drageonnant. Tendance à faire des broussins. Distance de plantation : 3m pour une conduite en axe, 4m pour un gobelet.

MM106 : Vigueur moyenne. Celui que j’utilise le plus car c’est à mon avis le meilleur compromis et extrêmement fiable. Il a faut également des preuves de sa fiabilité depuis des décennies. Très bonne croissance et ancrage. Mise à fruit rapide (3 ans). Pas sensible au puceron lanigère. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre à partir de la seconde année. Distance de plantation : 4m pour une conduite en axe, 6m pour un gobelet.

M116 : Vigueur moyenne, équivalente au MM106. Un PG créé récemment. Pas sensible au phytophthora et au puceron lanigère. Intéressant en condition à la fois venteuse et humide voir très humide. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre à partir de la seconde année. Distance de plantation : 4m pour une conduite en axe, 6m pour un gobelet.

Bittenfelder :  Vigueur forte. Spécialement adaptée à la conduite haute-tige, aux prés-vergers, aux systèmes agroforestiers et aux conditions difficiles. Sols dégradés ou sableux, conditions venteuses, sécheresse. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre.. Arbres pouvant vivre une centaine d’année et mesurer dans les 10m. La mise à fruit peut être assez longue autour de 8 ans. Distance de plantation : 8-10m


Porte-greffe du poirier

BA29 :  Porte-greffe cognassier de vigueur moyenne. Enracinement traçant mais robuste. Mise à fruit rapide. Peu sensible aux chocs de transplantation. Convient à la plupart des sols sauf les sols secs. Bonne compatibilité avec la plupart des variétés de poires. Néanmoins certaines nécessiteront un intermédiaire.

Intermédiaire de greffe :  On greffe la variété non pas directement sur le porte-greffe mais sur une seconde variété (généralement ’Comice’ ou ’Beurré Hardy’ elle même greffé sur le porte-greffe. L’arbre se fait en 2 ou 3 ans mais permet aux variétés incompatibles avec le cognassier de profiter des qualités de ce porte-greffe.

Distance de plantation : 4m pour une conduite en axe.

Farold 87 Daytor :  Porte greffe poirier de vigueur moyenne. Bonne résistance aux carences. Très bon ancrage. Mise à fruit rapide. Supporte bien les périodes de sécheresse et les conditions froides. À préférer en sol bien drainé. Compatibilité parfaite avec toutes les variétés de poires.
Nécessite plus de soin dans la post-plantation que le cognassier BA-29 (https://les-jardinsde-beauchene.com/plantation/). Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre à partir de la seconde année. Distance de plantation : 4m pour une conduite en axe.

Kirchensaller : Porte-greffe poirier forte vigueur. Bonne résistance aux carences. Très bon ancrage. Mise à fruit rapide. Supporte bien les périodes de sécheresse et les conditions froides et les sols dégradés. Compatibilité parfaite avec toutes les variétés de poires. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre.

Affranchissement : Lorsque le niveau du sol est au dessus du point de greffe, ce sont les racines de la variétés et non du porte-greffe qui vont se développer en priorité. De plus en plus utilisé dans les systèmes en permaculture, on parle d’arbres « sur leur propre racines » (SPR). Je greffe assez bas les poiriers sur Kirchensaller pour que les arbres s’affranchissent naturellement si on plante dans une légère cuvette. Si l’on veut éviter affranchissement il suffira de planter sur une légère butte et éviter les apport trop important de de mulch. Les racines profondes du Kirchensaller ne sont pas du tout gênées par cette manière de faire. Une mise en garde toutefois. La vigueur des arbres correspondra au potentiel de la variété et non pas du porte-greffe. Les variétés faiblement vigoureuses (ex : ‘Concorde’). Devront être planté à des distances faibles (4-5m). Les variétés très vigoureuses (ex : générale Leclerc) devront être planté à 8m à moins de pratiquer des tailles en vert. Avant l’affranchissement les puissantes racines du Kirchensaller assurent une installation dans de bonnes conditions.

Non-affranchis :
• Utilisé en prés-vergers en dans les systèmes agroforestiers.
• Distance de plantation en conduite libre 8m.
• Distance plus faible si tailles en vert et arcures.
• Grosse production sans entretien.
• Délais avant mise à fruit plus long que les autres portes-greffes.


Porte-greffes des pruniers, pêchers, abricotiers, amandiers

Saint Julien INRA 2 : Pour prunier, pêcher, abricotier et pluot (hybride prunier-abricot)
Vigueur moyenne. Convient bien aux sols argileux, limoneux, humides. Drageonne peu. Bonne résistance à l’asphyxie racinaire. Supporte moyennement la sécheresse. Appréciera des arrosage en été durant ces 3 premières année d’installation. Bon ancrage racinaire. Mise à fruit rapide.

Distance de plantation : Conduite en axe, palissé ou non : 3m. Conduite libre 4-5m.

Jaspi : Pour prunie. Vigueur faible à moyenne. Préfère les sols bien drainés. Ne drageonne pas.

Myrobolan : Pour prunier, abricotier, pluot. Vigueur forte. Croissance très rapide. Convient à tout type de sols. Le meilleur choix pour les sols dégradés. Intéressant également face aux épisodes de sécheresses de plus en plus réguliers. Ancrage racinaire excellent qui s’adaptera aux terrains venteux. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre.

Confère aux abricotier une bonne tolérance aux maladies s’il est greffé à assez haut. Peut être utilisé en prés-vergers en dans les systèmes agroforestiers.

Distance de plantation :  Conduite en axe avec taille d’été : 5m. Conduite libre 6m.

Montclar : Pour pêcher, abricotier, amandier. Vigueur forte. Croissance très rapide. Éviter les sols humides. La plantation sur légère butte donne des bons résultats. Excellente compatibilité avec toutes les variétés. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre.


Porte-greffes du cerisier

Colt : Vigueur moyenne. Supporte les sols lourds et humides. Croissance très rapide. Supporte la concurrence de l’herbe au pied de l’arbre. Distance de plantation en conduite libre : 6m. Distance de plantation en conduite KGB : 4,5x3m (Conduite KGB).

Sainte-Lucie : Vigueur moyenne. À privilégier pour les sols secs et bien drainés. Réussi bien sur les talus et la plantation sur butte. Distance de plantation en conduite libre : 6m. Distance de plantation en conduite KGB : 4,5x3m (Conduite KGB).

Pontavium : Vigueur forte. Supporte tout type de sol sauf les sols hydromorphe. Un bon choix pour les formes libres, la conduite haute tige et les prés-vergers. Utilisé en prés-vergers en dans les systèmes agroforestiers extensifs. Distance de plantation : 8m.


Porte-greffe du plaqueminier (kaki, virginiana et hybrides)

Diospyros lotus : Pour les kaki, la plupart des hybrides (kaki x virginiana) et quelques virginiana. Système racinaire très ramifié de déployant à faible profondeur. Excellentes performance dans les bons sols riches en matière organiques. Certaines variétés de kaki PCNA sont incompatibles avec ce porte-greffe. Dans ce cas un intermédiaire sera nécessaire. Craint la sécheresse. Résistant aux nématodes. Ne drageonne pas. Distance de plantation Conduite libre :  6m. Conduite en verger intensif avec tailles en vert : 4m (cf. La conduite du kaki). Bonne capacité de transplantation contrairement à D. virginiana.

Diospyros lotus + intérmédiaire kaki PCA : Pour certaines variétés de kaki PCNA comme Matsumoto Wase Fuyu puisque la greffe direct sur lotus est impossible. On gagne en précocité par rapport à un greffage sur D. virginiana.

Diospyros virginiana :  Compatible avec tous les plaqueminiers (kaki, virginiana et hybrides). Système racinaire multi-pivots se déployant en profondeur. Supporte la sécheresse et le calcaire. Résistant à Agrobactérium. Légère tendance au drageonnement. Il nécessitera une suivi pos-plantation très soigné pour une bonne reprise (éviter la concurrence et arrosage régulier la première année). Distance de plantation. Conduite libre :  6m. Conduite en verger intensif avec tailles en vert : 4m.